L’alimentation en eau est un poste de dépenses conséquent pour de nombreux agriculteurs au Maroc. Afin de réduire le coût de l’approvisionnement des cultures en eau, il est possible d’opter pour un dispositif de pompage solaire. Le taux d’ensoleillement exceptionnel du Maroc permet à une telle installation d’obtenir des résultats plus que satisfaisants. Elle présente également des avantages certains qu’il convient de ne pas négliger lorsqu’on vit de l’agriculture au Maroc.

Comment fonctionne le pompage solaire ?

Un système de pompage solaire au Maroc, ou ailleurs, se compose des éléments suivants :

  • des panneaux photovoltaïques qui constituent une sorte de générateur solaire : ce sont eux qui vont recevoir l’énergie fournie par les rayons du soleil et la transformer en courant électrique continu ;
  • un contrôleur qui va transformer ce courant continu en un courant électrique alternatif afin d’alimenter la pompe immergée ;
  • un puit de forage au sein duquel se trouve la pompe immergée qui va être activée par l’énergie électrique produite par le dispositif en place ;
  • un réservoir qui va permettre de stocker l’eau avant sa redistribution.

Les atouts du pompage solaire au Maroc

Opter pour un tel dispositif permet aux agriculteurs de réaliser des économies tout en adoptant une démarche éco-responsable.

Une solution économique

Face au système de pompage solaire, les agriculteurs marocains disposent des alternatives suivantes pour alimenter leur pompe en énergie : l’électricité du réseau ou les énergies fossiles que sont le gasoil et le butane. Ces 3 sources d’énergie ont des coûts élevés et parfois variables (notamment le gasoil).
Une installation photovoltaïque nécessite certes un investissement plus important au début. Mais celui-ci est vite rentabilisé. On estime en général un ROI sur 3 à 5 ans.
Par ailleurs, les coûts liés à la maintenance d’un dispositif de pompage solaire sont faibles, ce qui n’est pas le cas des autres solutions.

Un dispositif écologique

L’énergie solaire est une énergie propre, contrairement aux autres sources d’alimentation possibles de la pompe immergée. Ce type d’installation n’impacte pas la qualité de la nappe phréatique. Celle-ci n’est pas polluée par le carburant ou d’autres agents polluants relâchés par les autres dispositifs.

Un système résistant

L’alimentation en énergie de la pompe par ce dispositif photovoltaïque dépend de l’ensoleillement. Or, au Maroc, nous sommes chanceux sur ce point. C’est donc une solution particulièrement sûre.
En revanche, un agriculteur n’est pas à l’abri d’une coupure d’électricité au niveau du réseau qui rendrait alors sa pompe inexploitable si elle était alimentée par ce dernier. De même, l’utilisation d’un système alimenté par du butane l’expose à des risques d’explosion.
Une installation photovoltaïque de pompage solaire a une durée de vie estimée à 20 ans, ce qui n’est pas le cas des systèmes alimentés par du gasoil. Ces derniers sont soumis à des pannes plus ou moins fréquentes.

Une utilisation simple

L’utilisation d’un système de pompage solaire peut provoquer des réticences de la part de certains agriculteurs qui craignent que cela ne soit trop technique et compliqué à faire fonctionner. Au contraire, il n’y a rien de plus simple. C’est l’installateur qui s’occupe de tout. L’agriculteur n’a qu’à allumer ou éteindre le dispositif.